Harisson.fr » Maison » Comment faire un panneau de clôture rigide pas cher soi-même ?

Comment faire un panneau de clôture rigide pas cher soi-même ?

Chacun de nous peut être amené à réaliser des travaux d’aménagements intérieurs ou extérieurs. De tous, la pose de panneaux de clôture rigide s’avère relativement simple et rapide. Voici la procédure sur comment le faire soi-même.

Quelques bonnes questions à se poser au préalable

Que vous viviez en ville ou en campagne, les questions que vous vous poserez quant au choix de votre clôture ne seront pas forcément les mêmes. Elles varieront en fonction de vos besoins propres :

  • voulez-vous délimiter toute votre propriété ou juste un bout de terrain ?
  • votre clôture doit-elle servir à dissuader les tentatives d’intrusion ?
  • votre clôture sert-elle à vous protéger du vent ? du soleil ? ou éloigner les regards indiscrets ?
  • quelles sont les règles ou normes à respecter avant de poser votre clôture ?

La plupart des communes disposes d’un Plan Local d’Urbanisme impliquant l’utilisation de certaines règles relatives à l’installation de clôtures. Elles concernent les hauteurs maximales autorisées, les matériaux et couleurs à utiliser, les distances de sécurité etc. Pensez aussi à vous renseigner si une déclaration préalable des travaux est nécessaire ou pas avant d’entamer les travaux.

Préparer le matériel

La première étape est de vérifier que vous avez tout le matériel approprié. Voici une liste qui vous aidera dans votre check-list :

  • Un mètre
  • Un niveau
  • Une bêche (il s’agit d’une petite pelle de jardinier)
  • Une massette
  • Une auge
  • Un seau
  • Des piquets en bois
  • Du béton
  • Des accessoires de protection comme des gants, des lunettes de protection…

Délimiter le terrain

Vous devez tout d’abord délimiter la zone où vous poserez la clôture. Munissez-vous de votre massette et plantez des piquets en bois pour marquer les poteaux de début, d’angle et de fin. Pour poser la clôture, vous devez maîtriser l’endroit où vous allez la mettre et être sûr de la distance que vous aurez à parcourir. Veillez à ne pas manquer de grillage, ni d’aucuns accessoires pour le chantier.

Une fois les piquets placés, reliez-les par une corde. Cela vous aidera à vous faire une idée de la ligne de pose de la clôture. Vous pourrez, ainsi, placer les poteaux intermédiaires.

Commencer la pose

L’étape suivante est capitale pour la pérennité de votre installation. Il s’agit de préparer des trous pour le scellement des poteaux. Avec la bêche, vous pourrez préparer des trous de 30 cm de longueur et de 30 cm de largeur, pour une profondeur de 30 cm à 50 cm. Montez un premier panneau rigide sur deux poteaux. Si vous rencontrez des difficultés, vous pouvez le faire à plat sur le sol. Une fois assemblé, relevez l’ensemble et placez vos poteaux dans les trous.

Sur les poteaux qui suivent, replacez la corde et tirez de sorte à toujours s’assurer que vous placez les poteaux parfaitement alignés. Dans votre auge, préparez le mélange d’eau et du béton avec la truelle. Puis, faites couler le mélange dans chaque trou. Veillez à égaliser correctement les trous et surtout éviter les trous d’air. Avant que le mélange ne sèche, prenez soin de mettre à niveau tous les poteaux en vérifiant bien leur aplomb vertical des deux côtés.

Ne négligez aucune étape et surtout pas votre protection. Réaliser vous-mêmes votre panneau de clôture vous permettra certainement de faire plus d’économies et d’avoir une belle clôture rigide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *